Atelier Yves Donval Hôtel des Mimosas à Pont-Aven

Mise à jour en cours

Notre site internet est actuellement en phase de migration, certaines données ne sont pas encore complètement remises à leur place.

Vous pouvez toujours consulter notre ancien site sur http://v3.canal-du-midi.org durant ce laps de temps.

Le Canal

Pierre-Paul Riquet

un homme de génie

Inventeur de génie, visionnaire d'avant garde, personnage hors du commun au physique comme au moral, ingénieur passionné au point de se faire capitaine d'industrie ou de finance pour pouvoir réaliser ses rêves les plus fous, Riquet ne saurait laisser indifférent.

Detail of Riquet's statue in ToulouseSa vie, ses origines

Pierre Paul Riquet est né à Béziers, entre 1604 et 1609. Son acte de naissance reste introuvable. Mais il est fort probable que ce soit le 29 Juin 1609, le jour de la Fête de Saint Paul et Saint Pierre, dont il porte les prénoms.

Son origine est florentine de par son ancêtre, Gherardo Arrighetti, qui en 1268, est proscrit de Florence pour avoir suivi le Parti des Gibelins, et craint les représailles de Charles d'Anjou. Il fuit l'Italie et se réfugie en Provence.

Pierre-Paul Riquet meurt le ler Octobre 1680, à Toulouse, avant l'achèvement de son oeuvre.

Sa carrière

Jeune, il préféré la langue d'Oc au Français, seules les sciences et les mathématiques l'intéressent. Il se marie à l'âge de 19 ans, avec Catherine de Milhau, fille d'un bourgeois de Béziers. Ensemble, ils auront cinq enfants, deux garçons, Jean-Mathias et Pierre-Paul, ainsi que trois filles, Catherine, Marthe et Anne.

Son parrain le fait entrer en 1630 dans la ferme des Gabelles. Il y devient sous-fermier du Languedoc en 1651. Puis en 1660, Pierre Paul Riquet devient fermier général du Languedoc et de Cerdagne. Il est aussi, fournisseur aux Armées du Roi en Cerdagne et en Roussillon.

Cette carrière est due à son esprit d'entreprise et à ses facultés de fin calculateur.

Sa situation en 1662

Bonrepos' house

En 1662, Baron de Bonrepos, il possédé de nombreux appartements et droits sur les biens de la communauté de Revel, dont il est Juge Royal, ainsi que la seigneurie de Bonrepos, à côté de Verfeil, 60 ha de forêts de chênes, 150 ha de bois et de terres, 4 métairies, sans oublier une demeure à Toulouse, dans le Quartier des Puits-Clos.

Le caractère de l'homme

De grandes qualités habitent cet homme: travailleur infatigable, doué d'une formidable imagination, audacieux, in enthousiaste, il est aussi servi par un sens aigu de l'observation et une grande sûreté de jugement.

Il allie un esprit d'entreprise prononcé, à une grande capacité à mener les hommes. Sa spontanéité et sa franchise le servent tout au long de son existence.

Avant tout homme d'affaire, il est fin calculateur, respectueux de la légalité. Sa sagesse l'aide face à ses détracteurs ainsi que son humanité.

L'homme est têtu, tenace et solitaire. Lorsqu'une certitude le tient, il n'en démord pas, et passe outre les interdits, c'est le cas pour le percement du tunnel de Malpas, pour l'arrivée à l'étang de Thau, ou encore pour le parcours le long de l'Aude. Il n'apprécie pas de partager les responsabilités, et assume seul ses engagements.

La découverte

The watershed in the Seuil de Naurouze
Copyright : Gerard RocheEntre 1648 et 1660, Pierre Paul Riquet, installé à Revel, va parcourir la Montagne Noire pour trouver l'eau à suffisance, afin d'alimenter un Canal sur les deux versants.

Avec le fontainier, Pierre Catnpmas, il surveille le débit des eaux de la Fontaine La Grave, située aux pierres de Naurouze, près de Monferrand, sur une hauteur de 48.70 mètres au-dessus du niveau de la Garonne.

Un jour, une pierre détachée forme un mini-barrage. Pierre Paul Riquet constate que les eaux de la fontaine se séparent en deux ruisseaux, l'un coule vers la Méditerranée et l'autre, vers l'océan.

C'est bien sur le plateau de Naurouze que se fera le partage

Décisions importantes

Dès le mois de Janvier 1665, la rigole d'essai est en chantier, avec un financement avancé par Pierre-Paul Riquet.

Les travaux du tronçon de Toulouse à Trèbes incluant les bassins et systèmes d'alimentation en eaux, soit la « première entreprise », sont commencés à plusieurs endroits en même temps, à partir d'octobre 1666.

Le 30 Juin 1668, le chevalier de Clerville achève son devis de la « deuxième entreprise », Trèbes-Etang de Thau, et de la « troisième », le port de Cette (Séte). Dans les mois suivants, Pierre Paul Riquet est désigné entrepreneur des travaux, par adjudication.

Le Canal, en 14 années est terminé, quelques mois après la mort de son concepteur.

Le profil actuel du Canal du Midi